Tradtion Japan
Traditions Japonaises

Traditions Japonaises

42.00$

En stock

Only 8 items left in stock!
Guaranteed Safe Checkout

Dans cette box, vous trouverez une sélection d’objets traditionnels japonais. Inclus dans la box :

Statuette de boeuf

Statuette en céramique provenant de la préfecture de Aichi. Le bœuf est compté deuxième parmi les douze signes du zodiaque. Lorsque Bouddha organisa une course pour choisir les douze animaux, le taureau, sachant qu’il était lent à marcher, décida de partir dans l’obscurité de la nuit précédente. Le rat, malin, monta sur le dos du boeuf et sauta devant lui au moment de passer la ligne d’arrivée, devenant le premier animal du zodiaque. Le taureau, lui, se classa par conséquent deuxième.

Asakusa Uchiwa (éventail)

Cet uchiwa, éventail traditionnel japonais, provient de la boutique Takahisa qui se spécialise dans la vente des Hagoita: une sorte de raquette en bois de forme rectangulaire utilisées à des fins ornementales . Le gérant du magasin, Monsieur Masanori Tsuchiya, a pour objectif de transmettre l’esprit et les traditions de la période Edo. Sur l’uchiwa, vous pouvez lire les signes pour Asakusa: 浅草.

Pochette en coton avec dessins de masques

Dans la rue Nakamise à Asakusa, Tokyo, nous avons trouvé un sac en tissu aux motifs d’Asakusa. Vous pouvez l’utiliser pour ranger vos stylos ou comme étui de produits de beauté. Il y a différents masques japonais représentés dessus. Par exemple, l’Otafuku, un masque représentant une femme souriante. Son nom se traduit littéralement par «beaucoup de chance». Ou le Hyottoko, un personnage comique avec sa bouche sur le côté, qui apporte également chance dans la maison.

Bloque-Note porte chance

Bloque-note provenant de la boutique Uragu. Uragu est une minuscule boutique, cachée dans les ruelles de Miyagawacho, l’un des quartiers de geisha de Kyoto. On y trouve de la magnifique papeterie aux designs mûrement réfléchi par la designer du magasin. Sur votre bloc-notes vous trouverez des carpes. La carpe est l’un des principaux symboles japonais de chance et de bonne fortune. En japonais, carpe se dit koi. Koi peut également signifier “amour”. De ce fait, la carpe est un symbole romantique. Mais pas que. De par leur réputation de nager à contre-courant, ce poisson représente également la ténacité, la persévérance dans l’adversité et la capacité à atteindre son but.

Furoshiki porte chance

Sur ce tissu se trouve un grand nombre de symboles porte chance. Tout d’abord, en premier plan, le Shishi, le lion-chien, animal légendaire ayant l’habileté de repousser les esprits maléfiques. En arrière-plan, vous pouvez voir un pin, symbole de longévité, de vigueur et de courage. Devant la maison, se trouve un kadomatsu, qui contient des branches de pin et des bambous. Ces derniers sont également un symbole de longévité et de force. Les kadomatsu sont placés devant les maisons durant le nouvel an pour accueillir l’esprit des ancêtres qui apporteront bonheur sur la famille.

Carte Postale en washi avec calligraphy

Ce magnifique objet a été créé uniquement pour Peko Peko. Il est le fruit d’une collaboration de deux amies. La première, Kayo, est un maître de calligraphie. Elle propose des ateliers de calligraphie pour les visiteurs étrangers.

Kayo a choisi ce caractère dans l’espoir que tous les clients de Peko Peko puissent réaliser leur rêve en 2021. Le sien étant que les visiteurs reviennent bien vite au Japon pour qu’elle puisse continuer à enseigner la calligraphie, sa passion.

Elle a donc écrit, un par un, ce caractère, sur ces cartes postales en papier washi. Ces dernières ont également été fabriquées à la main, par Miwako, de la boutique Kami to Wa, se trouvant juste en face de chez Kayo.

Kami to Wa est une boutique spécialisée dans le papier washi. Miwako propose également un atelier aux visiteurs, leur offrant la possibilité de fabriquer leur propre carte postale en washi. C’est en se remémorant à quel point cette activité était populaire auprès des touristes étrangers qu’elle nous a proposé de créer ces cartes en washi pour Peko Peko.

Thé Genmaicha

Dans le passé, le genmaicha (ou thé au riz brun grillé) était une boisson pour les moins fortunés ne pouvant pas se permettre de boire le thé pur. Genmaicha était également consommé par les moines à jeun ou les guerriers rationnés, car le mélange thé vert et riz grillé en faisait une boisson énergisante. De nos jours, le genmaicha est devenu l’un des thés les plus populaires au Japon.
La région d’Uji (au sud de Kyoto) produit certains des meilleurs thés du Japon. Là, nous nous sommes rendus dans le petit village de Wazuka-cho, qui a plus de 800 ans d’histoire dans la production de thés. Nous avons trouvé le thé genmaicha parfait à la ferme de thé Obubu, où Matsumoto-san et sa femme française Marie-san nous ont accueillis. La ferme de thé d’Obubu produit du thé japonais de qualité et contribue à renforcer les liens entre la communauté locale et l’international à travers le thé, et apporte une grande importance à revitaliser l’intérêt pour le thé et l’agriculture grâce à l’éducation.

Informations complémentaires

Poids450 g
Location

Aichi, Kyoto, Tokyo

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Traditions Japonaises”