Shopping Cart

Plongée dans la culture Ainu à Hokkaido

Durant notre séjour à Hokkaido, nous nous sommes rendus au village Ainu sur les rives du lac Akan. Avec 36 maisons et environ 120 résidents, le village a pour but de perpétuer les traditions et la culture Ainu et de présenter les produits d’artisanats de ce peuple. Certains de ces produits seront inclus dans la Peko Peko box de Septembre 2021, sur le thème d’Hokkaido. Abonnez-vous avant le 31 Août.

Ainu Culture

Qui sont les Ainu?

Les Ainu sont un peuple autochtone de l’île d’Hokkaido, la plus au nord de l’archipel du Japon. Ainu signifie “humain”. La culture Ainu est très différente de la culture japonaise, avec ses propres légendes, croyances, danses et rituelles, langues et chants.

Les Ainus vivaient en étroite relation avec la nature, vivant de pêche, de chasse et d’agriculture. Ainsi, ils ont développé des croyances selon lesquelles les dieux et esprits visitent notre monde sous diverses formes et se trouvent donc partout autour de nous, dans le monde naturel. Ainsi, ceux-ci peuvent se retrouver dans les montagnes, le vent, les animaux ou les plantes. Les Ainu ont aussi un grand respect pour la nature et cela se retrouve dans leur artisanat, chants et danses.

Ces derniers sont très importants dans la vie quotidienne des Ainus. Que se soit la joie ou la tristesse, ce peuple exprime ses émotions à travers les danses et les chants, que l’on retrouve ainsi à tout moment dans tous les pans de la société, que ce soit pour des célébrations familiales, avec des amis ou même au travail.

Ainu people

Les broderies Ainu

Un des artisanats qui a tout de suite attiré notre attention sont les broderies aux formes bien particulières. On retrouve ainsi les “moreu” (les spirals) et les “aiushi”, les motifs en épines. Ces motifs peuvent être différents d’une région à une autre et d’une famille à l’autre, étant traditionnellement passés de mère en fille. Ces dessins sont connus pour éloigner les mauvais esprits.

Dans votre Peko Peko Box, vous retrouverez une pochette inspirée des broderies Ainu. Une partie des profits de ces pochettes vont à une association qui promeut la sauvegarde de la culture Ainu.

Ainu Culture

Interview de Ayano Maeda, directrice de Hokkaido Potluck

Où et par qui cette pochette est-elle fabriquée ?

Compte tenu de leur nombre réduit, les Ainu sont malheureusement incapables de produire des pochettes à grande échelle. C’est pourquoi nous sollicitons un atelier de teinture à Kyoto où des artisans impriment le motif sur tissu avant de coudre les pochettes une à une.

Nous avons entendu dire qu’une partie des bénéfices tirés de la vente de vos produits va au peuple Ainu?

L’artisanat Ainu était à l’origine utilisé dans la vie quotidienne, il n’était pas à vendre. Par conséquent, les objets Ainu n’ont jamais été produits en série. Bien qu’ils peuvent être considérés comme des œuvres d’art, le prix auquel ils sont vendus ne vaut pas le temps de l’artisan. Actuellement, le nombre d’Ainu qui ont hérité du savoir-faire Ainu pour l’artisanat tel que le travail du bois, le tissage et la couture diminue et, afin de préserver les techniques traditionnelles, ils doivent enseigner leur artisanat aux générations futures. Par conséquent, une partie des bénéfices tirés de la vente de ce produit est reversée à la Nibutani Folk Art Association.

Abonnez-vous à Peko Peko Box pour lire l’interview en entière et recevez votre box sur le thème de Hokkaido pour en savoir plus sur la culture Ainu.

Laisser un commentaire