Shopping Cart

Que voir et faire à Kamakura?

Pour notre Peko Peko Box de Mars, nous vous emmenons à la découverte de Kamakura. Située à moins d’une heure au sud de Tokyo, Kamakura est une ville côtière de la préfecture de Kanagawa. Elle est devenue le centre politique du Japon à la fin du 12ème siècle et jusqu’au 14ème siècle après que le shogunat s’y soit installé pour gouverner l’archipel. Parfois appelée la Kyoto de l’est du Japon, Kamakura est connue pour ses nombreux temples et sanctuaires.

Profiter de la vue sur le Mt Fuji depuis la plage

Les plages de sable de Kamakura attirent les foules durant les mois d’été, beaucoup de Tokyoïte viennent y passer leurs week-end. En hiver notamment, lorsque l’horizon est dégagé, on a depuis la plage une magnifique vue sur le Mont Fuji.

Soleil couchant sur le Mt Fuji
Soleil couchant sur le Mt Fuji

Pour accéder aux plages, nous vous conseillons de prendre le charmant train pittoresque Enoden, depuis la gare de Kamakura jusqu’à la station Enoshima.

Enoden train
Train Enoden à la station Kamakura Koko Mae

Le grand Bouddha de Kamakura

Un des immanquables de Kamakura est sa statue en bronze du Bouddha Amida, qui se dresse au temple Kotokuin. Construite en 1252, elle a une hauteur de 11,5 mètres et pèse plus de 120 tonnes. C’est la deuxième plus haute statue de Bouddha en bronze du Japon, dépassée seulement par la statue du temple Todaiji de Nara.

La statue se trouvait à l’origine à l’intérieur d’une grande salle. Cependant, après que celle-ci fut détruite, les moines décidèrent de laisser la statue à l’air libre.

Le grand Bouddha de Kamakura
Le grand Bouddha de Kamakura

Le sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gū

Au centre de la ville, depuis la gare de Kamakura, vous pourrez suivre le dankazura, un chemin piétonnier de 450 mètres de long, bordé de 177 sakura, et menant au sanctuaire Tsurugaoka Hachiman-gū.

Fondé par Minamoto Yoriyoshi en 1063, c’est le sanctuaire le plus important de Kamakura.

Il fut agrandi et déplacé vers son site actuel en 1180 par son descendant, Minamoto Yoritomo, fondateur et premier shogun du gouvernement de Kamakura.

Tsurugaoka Hachiman-gū
L’entrée du Tsurugaoka Hachiman-gū

Le sanctuaire est dédié à Hachiman, le dieu protecteur de la famille Minamoto et des samouraïs en général. En effet, Hachiman était considéré comme le kami protecteur de la classe guerrière.

On raconte que Hachiman aurait été guidé jusqu’au sanctuaire par des colombes. C’est pourquoi vous trouverez de nombreuses représentations de cet oiseau. Comme par exemple sur la plaque en haut du bâtiment principal, le caractère “hachi” est tracé avec des représentations de colombes.

Tsurugaoka Hachiman-gū
Le caractère “hachi” est tracé avec des représentations de colombes.

Le temple Hokoku-ji et sa fôret de bambous

Un magnifique temple qu’il ne faut pas manquer lors d’une visite à Kamakura est le Hokoku-ji. Légèrement excentré, il se dresse au milieu d’un quartier résidentiel. Il est souvent surnommé le temple aux bambous. En effet, son attraction principale est la magnifique forêt de bambou qu’il cache en son centre. Pas moins de 2000 bambous s’y dressent. Un endroit magique.

Hokoku-ji et sa fôret de bambous
Hokoku-ji et sa fôret de bambous

Au centre de la forêt, une maison de thé où vous pourrez déguster un matcha accompagné de sucreries pour 500 yen, tout en admirant la lumière jouer à cache cache entre les bambous. 

Dégustation de Matcha à Hokoku-ji
Dégustation de Matcha à Hokoku-ji

Vous voulez en découvrir plus sur Kamakura?

Pour en découvrir plus sur Kamakura, abonnez-vous à Peko Peko Box.

Laisser un commentaire