Shopping Cart
USD, $
  • USD, $
  • EUR, €
WOOCS v.1.3.7
Kakigori towel

Bon été japonais!

Avec cette box, nous vous proposons de recréer l’ambiance d’un été au japon. De chez vous, vous êtes transporté au pied du Mont Fuji par le doux son de la clochette fuurin. Là, vous dégusterez des nouilles somen froides pour le déjeuner et un yokan accompagné d’un thé pour le goûter. Imaginez-vous dégustant des kakigori (glace pilée) et jouant avec des ballons en papier avec des enfants lors d’une matsuri (festival), avant d’allumer votre encens dont le parfum vous téléportera au parc Ueno où les lotus sont en fleurs. Bon voyage!

Ballons de Papier

L’entreprise Isono Kamifusen fabrique des ballons traditionnels japonais en papier. Elle se situe dans le ville d’Izumozaki, dans la préfecture de Niigata, depuis 1919. Izumozaki est une ville côtière ayant prospéré comme zone de pêche dans la mer du Japon et en tant que centre commercial avec l’île de Sado. Le fondateur de l’entreprise Isono a développé la fabrication de ballons en papier comme travail d’hiver, lorsque la pêche était impossible, ainsi que comme occupation pour les femme de pêcheurs.

Les ballons en papier sont appréciés comme jouets pour enfants tout au long des époques Taisho (1912-1926) et Showa (1926-1989). Aujourd’hui, les jouets pour enfants ont bien changé, mais les ballons en papier restent très appréciés comme jouets simples et nostalgiques, notamment durant l’été japonais, lorsque le beau temps appelle aux jeux en extérieur. Nous recommandons de les attacher avec une ficelle et du scotch au plafond près d’une fenêtre d’où ils pourront se balancer au gré des courants d’air.

Ballons japonais en papier
Ballons japonais en papier

Fuji Fuurin

Lorsque l’on pense à l’été japonais, on pense au Mt Fuji. En effet, l’ascension du volcan n’est possible que durant l’été, de mi-juillet à mi-septembre. La période la plus fréquentée est durant le week-end du Obon, mi-août. Ce fuurin, clochette japonaise, a été réalisé en céramique de la préfecture d’Aichi. Rien ne peut rappeler plus l’été japonais que son doux son quand elle est balancée par la brise.

Fuji fuurin

Serviette Kakigori

Les techniques de teinture et d’impression Yokohama Nassen ont été développées lorsque le port de Yokohama s’est ouvert au commerce extérieur en 1859, incorporant des techniques d’impression de l’Est et de l’Ouest. C’est à cette époque qu’Hamamonyo a été fondée, en 1948, en tant qu’entreprise d’impression sur textile. Aujourd’hui, Hamamonyo continue de produire des mouchoirs, tenugui, serviettes, en utilisant le savoir-faire de Yokohama Nassen. Les japonais emportent souvent dans leur sac une petite serviette, qu’ils utilisent pour se sécher les mains après se les être lavé, ou, en été, pour s’éponger la sueur sur le visage. Cette petite serviette a pour motif des kakigori (dont la forme nous rappelle aussi le Mont Fuji). Les kakigori sont de la glace pilée, recouvert de sirop et de différents toppings. C’est un dessert prisé et rafraîchissant durant l’été japonais.

Serviette Kakigori

Encens lotus

Ces bâtons d’encens peuvent être utilisés à deux fins : prière et détente. Au mois d’août, les festivités d’Obon se tiennent dans tout le Japon. C’est le moment d’honorer et de prier pour les esprits de ses ancêtres. Durant cette période, il est dit que les esprits reviennent sur terre pour rendre visite à leurs proches. L’encens est utilisé pour prier pour ces esprits. Nous avons choisi un encens au parfum de lotus car les fleurs de lotus fleurissent pendant l’été, en juillet et août. Les meilleurs endroits pour en profiter sont l’étang Shinobazu dans le parc d’Ueno, le temple Mimurotoji à Kyoto ou le temple Tozenji à Nagano. Intégrez ce parfum rafraîchissant de fleurs de lotus dans votre routine quotidienne estivale.

Encens lotus

Repas de l’été japonais: Nouilles somen, tasse et bouillon

Au Japon, les repas d’été sont sous les signes des nouilles froides. Udon et soba sont les plus connus. Mais connaissez-vous les somen? Ces nouilles, très fines et blanches, sont fabriquées à base de farine de blé, eau et sel. L’été, les nouilles sont dégustées à température ambiante, trempées dans un bouillon froid composé de sauce soja et de dashi (bouillon de bonite). On raconte que la fabrication des somen a été révélée par les dieux dans la préfecture de Nara, dans la ville de Sakurai, alors que la population souffrait de la famine. Nous avons également inclus une tasse à somen utilisée pour le bouillon. Versez le tsuyu (bouillon) dans la tasse et trempez-y vos nouilles. Cette belle tasse en verre provient du fabricant Toyo Sasaki, l’une des principales verreries du Japon, dont le fondateur étudia auprès d’artisans européens à l’époque Meiji (1868-1912).

Au Japon, les repas d’été sont sous les signes des nouilles froides. Udon et soba sont les plus connus. Mais connaissez-vous les somen? Ces nouilles, très fines et blanches, sont fabriquées à base de farine de blé, eau et sel. L’été, les nouilles sont dégustées à température ambiante, trempées dans un bouillon froid composé de sauce soja et de dashi (bouillon de bonite). On raconte que la fabrication des somen a été révélée par les dieux dans la préfecture de Nara, dans la ville de Sakurai, alors que la population souffrait de la famine. Nous avons également inclus une tasse à somen utilisée pour le bouillon. Versez le tsuyu (bouillon) dans la tasse et trempez-y vos nouilles. Cette belle tasse en verre provient du fabricant Toyo Sasaki, l’une des principales verreries du Japon, dont le fondateur étudia auprès d’artisans européens à l’époque Meiji (1868-1912).

Repas de l'été japonais: Nouilles somen
Repas de l'été japonais: Nouilles somen

Gourmandise l’été japonais: Yuzu yokan

La boutique Toshoan à Kyoto promeut depuis 1950 les bienfaits de l’anko, le haricot rouge japonais. Elle propose des produits à base de cet ingrédient, certains traditionnels comme le yokan, et d’autres plus modernes, comme des cheese-cakes ou des gâteaux au chocolat. Le yokan est une confiserie japonaise traditionnelle datant de la période Muromachi (1185-1573). Le mot yokan s’écrit avec le caractère chinois pour “mouton”. À l’époque, ce mot désignait une soupe à base de mouton. Les moines japonais ne pouvaient cependant pas manger cette soupe car à base de viande, une version végétarienne à base de haricots rouges fut donc créée. Le yokan évolue au fil des années en une confection sucrée, que l’on déguste traditionnellement avec un thé. C’est la sucrerie parfaite pour une pause estivale. Nous avons inclus un yokan aromatisé au yuzu, agrume japonais.

yuzu yokan

Thé Hojicha

Le Hojicha est étonnement brun pour un thé vert. Récolté en juin, il se compose principalement des tiges du thé qui sont torréfiées à feu vif. Le hojicha a une délicieuse saveur fumée. En grillant le thé à une température élevée, presque toute la caféine du thé est extraite des feuilles. Cela fait du Hojicha une boisson parfaite tout au long de la journée et particulièrement adaptée pour la soirée. Pendant les chaudes journées d’été, il se déguste souvent froid avec des glaçons. Ce Hojicha provient de la ferme de thé d’Obubu, située dans la région d’Uji, et nous a été recommandé par Matsumoto-san et son épouse française Marie-san.

Abonnez-vous à Peko Peko Box si vous ne voulez manquer aucune nouvelle box. Ou consultez notre boutique.

Laisser un commentaire